Agricol Perdiguier, Compagnon menuisier du devoir de liberté dit avignonnais la vertu
EAN13
9791070060186
ISBN
979-10-7006-018-6
Éditeur
Cairn
Date de publication
Nombre de pages
79
Dimensions
28 x 21,5 x 21,5 cm
Poids
401 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Agricol Perdiguier

Compagnon menuisier du devoir de liberté dit avignonnais la vertu

De

Illustrations de

Cairn

Offres

Avec les dessins réalistes de Mor, François Icher, historien du compagnonnage, nous offre ici un voyage passionnant dans la vie et l'oeuvre d'Agricol Perdiguier dit Avignonnais La Vertu, l'une des figures les plus célèbres du compagnonnage. Agricol Perdiguier, dit Avignonnais La Vertu, compagnon menuisier du devoir de liberté, est l'homme qui a le plus oeuvré pour pacifier et rénover les différentes sociétés compagnonniques au XIXe siècle. Né en 1805, à Morières-lès-Avignon, il part à l'âge de 17 ans sur les routes du tour de France et gravit rapidement tous les échelons de l'initiation compagnonnique. Marqué par les querelles et les rixes entre compagnons, il se consacre alors à la pacification du tour de France, préconisant respect et tolérance entre compagnons. En 1839, la parution de son Livre du compagnonnage, le fait connaître auprès de personnalités littéraires et politiques comme George Sand, Victor Hugo, Lamartine, Arago… Elu représentant du peuple en 1848, il est exilé par l'Empire en 1852. Il met à profit cette épreuve pour rédiger, depuis la Suisse, ses Mémoires d'un compagnon. Dès son retour en France en 1855, il consacre le restant de sa vie au compagnonnage qu'il considère comme la forme la plus élevée de toute association ouvrière. Mort dans la pauvreté en 1875, Agricol Perdiguier est enterré au cimetière du père Lachaise à Paris où, chaque année à la Toussaint, les diverses familles compagnonniques viennent lui rendre hommage.
S'identifier pour envoyer des commentaires.