Les Émotions primordiales et l'éveil de la conscience
EAN13
9782082102926
ISBN
978-2-08-210292-6
Éditeur
Flammarion
Date de publication
Collection
NBS
Nombre de pages
368
Dimensions
24 x 15,2 x 2,4 cm
Poids
480 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Code dewey
571.1
Fiches UNIMARC
S'identifier

Les Émotions primordiales et l'éveil de la conscience

De

Traduit par

Préface de

Flammarion

Nbs

Offres

Sur un thème qui ne cesse de faire débat, les origines et la nature de la conscience, Derek Denton, spécialiste de l'instinct animal et de la physiologie, apporte un éclairage radicalement nouveau : la conscience apparaît avec les «émotions primordiales» - la soif, la faim, le besoin d'air ou la sensation d'étouffement, le désir sexuel, la douleur, etc. -, des émotions qui indiquent à l'organisme que son existence est en jeu, s'imposent à lui et le contraignent à agir. Ces premiers signes de la conscience se seraient manifestés très tôt au cours de l'évolution, jouant un rôle majeur pour la survie. Conjuguant les derniers apports de la physiologie, de la biologie de la conscience, des neurosciences et les travaux d'imagerie cérébrale, Derek Denton montre que ces émotions primordiales sont déclenchées par l'action de récepteurs internes, ou «intérocepteurs», situés dans les régions inférieures du cerveau, qui perçoivent dans la composition du sang ou le système végétatif une modification présentant un risque pour l'organisme - ainsi une montée rapide de sodium dans le sang provoque-t-elle la soif. Il élabore sa théorie en s'appuyant sur les études de comportement de nombreux animaux, du chimpanzé et de ses modes de reconnaissance dans un miroir à l'exemple saisissant des éléphants qui vont régulièrement se ravitailler en sel sur le mont Elgon, au Kenya. Cette conception se démarque nettement de celles de ses contemporains, notamment de Gerald Edelman : pour Derek Denton, c'est l'émotion qui serait à l'origine de la conscience, et ce dès les premiers stades de la vie animale. Discutant les thèses d'Antonio Damasio, l'auteur considère aussi que ces émotions primordiales jouent un rôle central dans les états de conscience - de la soif jusqu'au sentiment amoureux ou à l'émotion ressentie devant une oeuvre d'art. Et qu'elles seraient donc au fondement de la diversité des sentiments et des émotions proprement humains.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...